Lamontagne demande une enquête

Le ministre de l'Agriculture demande à la Protectrice du citoyen de faire enquête sur le congédiement du lanceur d'alerte, Louis Robert.

André Lamontagne, député de Johnson, reconnait avoir fait une erreur en endossant son renvoi.

La semaine dernière, il soutenait qu'il avait « personnellement autorisé » le congédiement de l'agronome pour dénoncé dans les médias de l'ingérence du privé dans la recherche scientifique sur les pesticides.

Aujourd'hui, M. Lamontage affirme plutôt s'être mal exprimé. (RDI)

"Dans le feu de l'action, j'ai pris sur moi cette décision là. Dans les faits, je n'avais pas à prendre sur moi cette décision-là. Le regret que j'ai, c'est d'avoir amené ça dans l'espace public."