Le CALACS de Drummondville de plus en plus sollicité

Les services du CALACS La Passerelle de Drummondville sont de plus en plus sollicités.

L'organisme d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel reçoit plusieurs nouvelles demandes de sensibilisation dans les milieux adultes.

Des formations ont notamment été offertes auprès des aînés en centre d'hébergement et auprès des femmes immigrantes.

Le CALACS est aussi présent au Cégep de Drummondville (AEC en Délinquance / Éducation spécialisée), au Collège Ellis (Technique policière) et au campus de Drummondville de l'Université du Québec à Trois-Rivières (Soins infirmiers).

Claire Tessier est intervenante au CALACS :