Le Centre-du-Québec : une région distincte en santé

Le gouvernement du Québec annonce la reconnaissance du caractère distinct du Centre-du-Québec.

Cette reconnaissance est réclamée depuis un moment par plusieurs intervenants de la santé, du milieu municipal, de l'économie et du communautaire.

Le CIUSSS MCQ ne sera pas scindé en deux, mais le projet de loi prévoit des mesures afin de mieux reconnaître la région centricoise.

Le projet de loi de Québec prévoit la désignation, au CIUSSS MCQ, d'un président-directeur général adjoint (PDGA) responsable du Centre-du-Québec. 

Le PDGA se basé dans un centre administratif à Drummondville et aura aussi un bureau à Victoriaville.

Il aura notamment comme mandat de s'assurer que les préoccupations des milieux communautaires, médicaux, municipaux et politiques soient entendues. 

Québec mettra aussi en place un forum de la population spécifique au Centre-du-Québec. Il sera composé de 15 à 20 membres issus de toute les MRC centricoise, dont Drummond. Il aura comme mandat de faire des recommandations au conseil d'administration du CIUSSS MCQ.

Le projet de loi de Québec prévoit aussi le rehaussement de l'enveloppe nationale du Programme de soutien au organismes communautaires et le rehaussement de la présence et de l'implication des cadres supérieurs au Centre-du-Québec. 

Le bureau de la Direction du soutien à l'autonomie de la personne âgé est situé à Nicolet et la Direction générale adjointe des programmes de santé physique généraux et spécialisée sera localisée au Centre-du-Québec.

Un comité spécial travaillera dans les prochaines mois à l'élaboration de l'échéancier précis du déploiement de ce plan et verra à son application.


Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux 

" Cette initiative nous permettra de demeurer centrés sur nos deux visées fondamentales que sont l'amélioration des soins et des services à la population et le mieux-être et la disponibilité du personnel. Cela reflète également notre volonté ferme de recentrer le réseau sur les besoins concrets des communautés, et ce, de manière bien adaptée aux réalités du territoire québécois. " 

 

 

André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec 

" Les modifications apportées contribueront à mieux répondre aux besoins de la population du Centre-du-Québec en accordant à la région un contrôle accru dans l'administration et la dispense des soins de santé et des services sociaux sur son territoire et en permettant au CIUSSS d'avoir un visage plus représentatif de ce que nous sommes. Ainsi, le Centre-du-Québec va bénéficier d'une voix plus forte. "