Le curateur public dresse un portrait de l'inaptitude en Mauricie et au Centre-du-Québec

Plus de 3 200 personnes, adultes et mineures, sont sous une mesure de protection de l'État ou d'un proche en Mauricie et au Centre-du-Québec.

Le Curateur public, Normand Jutras, a dévoilé ces chiffres hier (mercredi) à la direction du CIUSSS MCQ.

Chez les adultes, 67 % sont sous un régime privé, donc sous l'aile d'un proche, alors que les autres bénéficient d'une mesure publique.

Près de 1 200 adultes ont préparé un mandat de protection, homologué.

Dans 49 % des cas, c'est la déficience intellectuelle qui a conduit à l'ouverture d'un régime de protection.