Le GODD devant la Commission d'accès à l'information

Le Groupe d'opposants au dépotoir Drummondville (GODD) se retrouve devant la Commission d'accès à l'information.

Selon Radio-Canada, le groupe a comparu hier (jeudi) et demande l'accès à un document juridique en lien avec les activités de Waste Management.

Le document serait l'opinion juridique formulée en 2008 par une avocate de Drummondville concernant la poursuite des activités de Waste Management. 

La Ville de Drummondville refuse de rendre l'avis public. Appuyée par une jurisprudence, elle invoque le secret professionnel.

Les gens du GODD croient que ce document aurait pu influencer la décision de Québec de laisser Waste Management poursuivre ses activités jusqu'en 2020.

Le Groupe d'opposants au dépotoir de Drummondville continue d'affirmer que la démocratie a été bafouée dans ce dossier.

En mars 2013, le résultat d'un référendum a démontré que la majorité des citoyens de Drummondville souhaitaient la fermeture du site.

La Commission sur l'accès à l'information devrait rendre une décision dans ce dossier d'ici 3 mois.