Le ministère de la Faune lance une opération de capture de sangliers au Centre-du-Québec

La présence de sangliers sauvages dérange dans le Centre-du-Québec.

Plusieurs producteurs agricoles ont vu leurs terres être endommagées par ces animaux, de plus en plus nombreux en région.

Selon La Terre de chez nous, Québec aurait fait une estimation sommaire faisant état d'une population totale sous la centaine de sangliers.

La situation pourrait dégénérer rapidement : une femelle peut avoir deux portées par année et mettre bas jusqu'à huit marcassins chaque fois.

Le ministère de la Faune a d'ailleurs mis de l'avant une opération de capture d'un premier groupe de sangliers.

D'autres opérations du genre sont prévues.

Les spécialistes demandent d'ailleurs aux citoyens de ne pas déranger les sangliers ni les installations du ministère afin de faciliter leur capture.

La chasse aux sangliers est interdite.