Les solidaires priorisent le transport collectif dans la région

Les candidats de Québec Solidaire dans le grand Drummond priorisent le développement des transports collectifs dans la région.

Sarah Saint-Cyr Lanoie et Lannïck Dinard ont rappelé que leur parti investirait 7,6 milliards $ supplémentaires dans le Plan québécois des infrastructures.

QS désire baisser de moitié les tarifs reliés au transport en commun en plus de créer l'Agence de Transport interurbain (ATI) avec 2 milliards $ de capital qui rachèterait les actifs de certaines compagnies privées.

Localement, le tout permettrait de rétablir les arrêts d'autobus le long de la route 122 entre Victoriaville et Drummondville pour l'arrimer avec le transport en commun urbain.

Les deux candidats se sont aussi insurgés du fait qu'il commençait à y avoir de la congestion à Drummondville.

Les solidaires locaux soutiennent aussi l'élaboration de la Politique de mobilité durable de la Ville qui sera présentée l'an prochain.

Les deux candidats s'inquiètent aussi des actions que comptent prendre les deux députés sortants en matière de mobilité dans la région, car selon eux : "Tout ce qu'on connaît des plans de la CAQ en la matière concerne Montréal ou Québec. Nous craignons d'être ensevelis sous le béton et l'asphalte. Toutes des choses qui ne font qu'empirer la congestion et augmenter la pollution due à l'automobile."