Long processus judiciaire pour un présumé agresseur

Un présumé agresseur sexuel ayant fait de potentielles victimes dans Drummond était de retour en Cour aujourd'hui (vendredi).

L'enquête sur remise en liberté d'Antoni Bergeron a été fixée au 15 juin prochain, soit 6 mois après son arrestation, ce qui est inhabituel.

Les deux parties sont encore en attente d'éléments de preuve dans ce dossier.

Rappelons que Bergeron fait face à la justice pour avoir agressé sexuellement et tenté de noyer une femme de 33 ans à Danville après avoir répondu à une petite annonce sur le web.

Les autorités tentent toujours de relier l'individu de 25 ans à d'autres cas, car des plaintes auraient aussi été déposées par au moins une autre victime.