Luc Doyon plaide coupable pour des inconduites

Accusé devant l'Ordre des psychologues du Québec, Luc Doyon plaide finalement coupable aux infractions qui lui sont reprochées.

Le psychologue de Drummondville a changé son plaidoyer le mois dernier et a plaidé coupable à 6 chefs d'infractions.

Les infractions concernent des inconduites sexuelles (2), des conflits d'intérêt et de rôle (2), la tenue de dossier (1) et une approche thérapeutique non conforme aux principes scientifiques (1).

L'Ordre des psychologues du Québec lui reproche notamment d'avoir eu des relations sexuelles avec des ex-patientes et d'entretenir des activités sociales avec certains patients.

La décision du conseil de discipline de l'OPQ sur la sanction sera rendue d'ici environ 3 mois.