MACRAMÉ : fin du processus judiciaire

Les divers dossiers judiciaires entourant le projet MACRAMÉ sont maintenant tous clos.

Selon la Nouvelle-Union, le dernier accusé en lien avec cette opération policière a été condamné hier (mardi).

Sébastien Gagnon, 38 ans, écope de 14 mois d'emprisonnement pour des accusations de complot, trafic de stupéfiants et possession en vue de trafic.

Le projet MACRAMÉ de la SQ a été mené en mars 2014 et avait conduit à plus d'une quarantaine d'arrestations.

Il visait le démantèlement d'un important réseau de trafic de cocaïne, de méthamphétamine et de cannabis.

Des frappes policières avaient eu lieu à différents endroits, dont Victoriaville, Warwick, Ste-Clotilde-de-Horton, St-Samuel et Bécancour.