Maladie de Lyme : toujours présente dans Drummond

Les cas de maladie de Lyme étaient en progression l'an dernier dans Drummond.

C'est ce que démontrent les dernières données disponibles de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

En 2018, 19 cas de maladie de Lyme ont été répertoriés en Mauricie/Centre-du-Québec, dont 13 acquis dans la MRC de  Drummond. Du lot, 8 cas ont été acquis sur le territoire de la Ville de Drummondville.

En 2017, il était question de 8 cas pour la Mauricie/Centre-du-Québec dont 5 acquis dans Drummond (3 à Drummondville).

Selon les dernières données disponibles de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), les territoires de Drummondville, Odanak et St-Majorique-de-Grantham ont été identifiés comme des zones à risque significatif d'acquisition de la maladie de Lyme. 

Le CIUSSS MCQ rappelle que le meilleur moyen d'éviter les piqûres est de s'en protéger en s'habillant convenablement, en mettant du chasse-moustiques, en marchand dans les sentiers, en se lavant et s'inspectant et en examinant vos équipements et vos animaux de compagnie.

 

La maladie de Lyme est causée par la bactérie Borrrelia burgdorferi qui se transmet par la piqûre d’une tique infectée appelée Ixodes scapularis, aussi connue sous les noms de « tique à pattes noires » ou « tique du chevreuil ». Les tiques ne sont pas toutes infectées.


Ceci dit, si vous avez une piqûre de tique, il est important de retirer la tique, puis de surveiller l'apparition de signes ou symptômes dans les 30 jours suivants. Si vous présentez des signes ou symptômes, consultez un professionnel de la santé et apportez le contenant avec la tique. Le symptôme le plus courant est une rougeur sur la peau de 5 cm et plus, non douloureuse, pas toujours en forme de cible, mais de dimensions, formes et d'apparence variable. N'hésitez jamais à appeler les intervenants d'Info-Santé 8-1-1, ils sauront vous diriger vers les bonnes ressources au besoin selon la situation.