Manque de pédopsychiatre dans la région

L'accès à un pédopsychiatre est aussi difficile en Mauricie/Centre-du-Québec.

Le manque d'effectifs en santé mentale a récemment été mis en lumière dans le documentaire BYE ; l'histoire d'Alexandre Taillefer et le suicide de son fils.

Il y a présentement 4 pédopsychiatres employés par le CIUSSS de la Mauricie/Centre-du-Québec alors que Québec juge qu'il devrait y en avoir 8.

Et le problème n'est pas dans l'embauche en soi, mais dans le fait de trouver des candidats.

Grâce aux divers intervenants en santé mentale, le CIUSSS a pu prendre en charge 104 dossiers de jeune de 0-17 ans dans les 4 derniers mois.

Selon la dernière mise à jour, la liste d'attente pour une intervention en Service ambulatoire de santé mentale comporte toujours 201 dossiers.

Le délai moyen d'attente est de 81 jours alors que la cible du CIUSSS MCQ est de moins de 30 jours.

Notez que les gens dans le besoin peuvent consulter, entre autres, leur médecin de famille, un psychologue, une éducatrice ou encore un travailleur social.