Matériel scolaire : entente à l'amiable refusée

Les commissions scolaires ont refusé la proposition à l'amiable des avocats de l'action collective sur les frais demandés aux parents d'écoliers.

Selon la Loi sur l'instruction publique, l'élève a droit à la gratuité scolaire pour les manuels scolaires et le matériel didactique, comme la flûte à bec.

L'offre demandait un remboursement de 25 dollars par année depuis 2009 pour les 900 000 élèves concernés. 

Selon La Presse, les pourparlers sont maintenant suspendus.

L'action collective a été lancée par une mère de Saguenay. 

Elle concerne presque l'ensemble des commissions scolaires, dont la Commission scolaire des Chênes.