Maternelle 4 ans : un problème pour les camps de jour

Le projet de maternelle 4 ans aura des impacts pour les camps de jour offert par les villes, dont Drummondville.

L'Union des municipalités du Québec interpelle la CAQ à savoir que les camps de jour sont l'angle mort du projet des maternelles 4 ans. Contrairement aux services de garde, l'école ferme pendant l'été. Les municipalités anticipent donc une nouvelle clientèle 4 ans dans leurs camps de jour.

L'UMQ est d'avis que Québec devra trouver une solution pour la garde des enfants pendant l'été, sinon ce moment deviendra un casse-tête pour les parents. L'Union des municipalités du Québec estime à 26M$ les coûts d'élargissement des services de camps de jour municipaux aux enfants de 4 ans.

En 2018, 1 990 enfants de 5 ans et plus fréquentaient le camp de jour de l'un ou l'autre des 7 centres communautaires de Drummondville. Drummondville estime avoir refusé autour de 200 enfants l'an dernier par manque de place. Le budget de Drummondville pour les camps de jour est de 164 000$ par an. Plus de 65 000$ vont pour les enfants avec des défis particuliers.