Meurtre de Judith Élémond Plante : J-F. Toupin-Houle plaide coupable

Le Drummondvillois Jean-François Toupin-Houle prend le chemin du pénitencier pour le meurtre de Judith Élémond Plante.

L'homme de 25 ans a plaidé coupable hier (mardi) à une accusation de meurtre au deuxième degré.

Judith Élémond Plante, jeune mère de 22 ans, a été retrouvée grièvement blessée en juillet 2016 dans son logement de Victoriaville. Elle n'a pas survécu.

Le tribunal a condamné Jean-François Toupin-Houle au pénitencier à perpétuité.

Il écope aussi d'une interdiction d'armes pour 10 ans et doit fournir un échantillon d'ADN.

Il sera admissible à une libération conditionnelle après avoir purgé une peine de 10 ans et demi d'emprisonnement.