Nouvel ALENA : colère au Centre-du-Québec

À l'instar de leurs collègues du Québec et du Canada, les producteurs laitiers du Centre-du-Québec sont en colère.

Ils s'opposent à l'entente conclue hier soir (dimanche) avec les États-Unis et le Mexique. 

L'Accord États-Unis-Mexique-Canada ouvre la porte aux produits laitiers américains, de l'ordre de 3,6 % du marché. 

En échange, l'industrie automobile canadienne est préservée tout comme le Chapitre 19 sur la résolution des conflits commerciaux. 

Les producteurs laitiers québécois appréhendent des pertes énormes. 

Leur président, Bruno Letendre était en entrevue à RDI...

" Ils donnent notre production pour avoir un produit qui a des normes plus faibles aux États-Unis, des normes environnementales plus basses. Nous autres, il faut compétionner ça? Ils vont nous donner pendant un an ou deux des compensations. Ce n'est pas ça qu'on demande et ce n'est pas ça que les producteurs veulent."

Les producteurs laitiers accusent Justin Trudeau de les avoir livrés en pâture à Donald Trump.

Il a offert d'importantes concessions sur le marché du lait pour conclure une nouvelle entente de libre-échange. 

Les agriculteurs sont convaincus que les compensations ne seront pas à la hauteur des pertes.