Nouvelle convention avec hausse significative chez Olymel à Drummondville

Les plus de 500 employés d'Olymel à Drummondville, en majorité des femmes, bénéficieront d'une augmentation significative de salaire en raison de leur nouvelle convention collective.

91 % des membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs de Bacon Inter-America-CSN ont accepté l'offre après une courte grève d'un peu plus de 2h dans les derniers jours.

Le nouveau contrat de travail de 4 ans prévoit notamment un salaire de départ à 17,55 $ l'heure au lieu de 13,11 $ l’heure. Dès la première année, les salaires atteindront donc de 22,05 $ à 29,50 $ l’heure dans le haut de l’échelle.

Selon le syndicat, Olymel reconnaît la nécessité de hausser les salaires dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre et en raison du type de travail exigé.

 Mélanie Cloutier, présidente du Syndicat des travailleuses et travailleurs de Bacon Inter-America-CSN
« Nous étions l’une des usines où les employé-es étaient les moins bien payés d’Olymel et nous serons maintenant les mieux payés au Québec et en Ontario»

La nouvelle convention prévoit une entente-cadre sur la formation, notamment des travailleuses et travailleurs immigrants, en plus d'une entente pour prévoir l’ajout de personnel en cas de fardeau de travail.