Pénurie de suppléants aussi à la CSDC

Une pénurie de suppléants frappe les écoles du Québec, dont celles de la Commission scolaire des Chênes.

Des enseignants permanents doivent parfois remplacer pendant une période libre.

Des professeurs à la retraite sont aussi parfois rappelés, particulièrement pour des cours plus spécialisés, comme par exemple, la musique.

La Commission scolaire des Chênes fait aussi appel, dans certains autres cas, à des stagiaires en enseignement.

La réduction constante du nombre de futurs enseignants explique notamment cette situation qui prévaut un peu partout au Québec.