Phénix cause toujours des problèmes à Drummondville

Les erreurs du système de paie fédéral Phénix causent toujours des problèmes à des travailleurs du grand Drummond.

Trois employés sur 4 de Service Canada et de l'Établissement Drummond ont des erreurs de paie chaque semaine depuis plus de 3 ans.

Dans certains cas, il s'agit de quelques dollars alors que pour d'autres les erreurs s'élèvent à des milliers de dollars.

Normand Pelletier, conseiller syndical pour l'Alliance de la fonction publique du Canada.

« On a des gens qui ont des montants de 20 000 $ ou 25 000 $ qui ne sont pas payés. Ces gens-là doivent quand même payer leurs comptes. On a demandé au gouvernement aussi de donner des compensations à ces gens-là. Quand la paie ne rentre pas, imaginez-vous toute la pression que ça met sur la famille, c'est vraiment épouvantable. »

Des travailleurs ont manifesté leur mécontentement hier (mercredi) au bureau député fédéral de Drummond, François Choquette (NDP).

Le système de paie Phénix englobe plus de 300 000 employés au Canada. On ignore encore si le système sera modifié ou complètement changé.

L'AFP Canada demande aussi à Ottawa de réengager les agents de paie dont le poste a été aboli lors de la mise en fonction de Phénix. Il s'agit d'environ 1 000 personnes qui aidaient les gestionnaires à faire les paies.

Par ailleurs, l'AFP souligne qu'il y a actuellement 120 000 fonctionnaires dont la convention collective est échue. C'est le cas pour les travailleurs de Service Canada et de l'Établissement Drummond à Drummondville. Les syndicats demandent au gouvernement fédéral de régler les négociations rapidement.