Plus d'autonomie pour la santé et les services sociaux

Santé

La Table des MRC du Centre-du-Québec réitère son désir de voir le Centre-du-Québec être autonome dans la gestion de son système de santé.

Le groupe participait à la commission parlementaire sur le projet de loi 28 visant l'amélioration des services de santé et sociaux au Centre-du-Québec.

Le maire de Drummondville, Alexandre Cusson, a pris la parole afin de représenter les MRC centricoises, dont celle de Drummond.

Le groupe accueille d'un bon oeil la nomination d'un PDG adjoint pour le Centre-du-Québec qui serait basé à Drummondville avec un bureau à Victoriaville.

Les élus(es) souhaitent pouvoir discuter des enjeux locaux 3 à 4 fois par année avec le PDG lors de rencontres statuaires.

Afin que la décentralisation fonctionne, la Table des MRC du Centre-du-Québec prône notamment le respect des corridors de services, les services de proximité, l'amélioration du temps d'attente pour les résultats d'examens et la hausse du financement des organismes communautaires.