Plus de "fête du mouton" à la ferme BSC

Il n'y aura plus de "fête du mouton" à la ferme BSC de l'Avenir.

Les propriétaires ont confié au Journal de Montréal ne plus vouloir accueillir ce rite musulman qui leur a causé des représailles judiciaires.

L'entreprise remboursera les plus de 30 000 $ d'amendes imposées, mais Michel Cloutier ne veut cependant pas payer les sommes qui lui sont demandées personnellement et se dit prêt à écoper d'une sentence.

La famille Cloutier évoque que le MAPAQ a voulu se venger, car ils n'ont pas été collaborateurs au moment des interventions sur leur site en 2016.

Le ferme BSC continue cependant d'élever plus de 500 bêtes dans ses installations.