Pornographie juvénile : la prison pour un Victoriavillois

Un homme de Victoriaville plaide coupable à une accusation de possession de pornographie juvénile.

Claude Croteau a été condamné à purger 60 jours discontinus de prison. 

Le matériel illicite a été découvert par un commerçant au moment où l'homme a confié son ordinateur pour une réparation.

Selon la Nouvelle-Union, 16 des 172 fichiers retrouvés contenaient du matériel de pornographie juvénile.

L'avocat de Croteau a affirmé qu'il s'agissait de curiosité malsaine et que son client en exprime de la honte. Il a d'ailleurs des suivis thérapeutiques à ce sujet.

Le juge au dossier a tout de même insisté sur les graves conséquences des gestes rappelant que les enfants qui apparaissent sur le matériel ont été abusés.

Outre la peine de prison, il est aussi interdit à Croteau d'utiliser internet et son nom sera inscrit au registre des délinquants sexuels pour 10 ans.