Pour aider les agriculteurs en détresse dans Drummond

Un projet pilote national pour aider les agriculteurs du grand Drummond en détresse psychologique vient de débuter.

Le Centre d'écoute et de prévention suicide Drummond a développé une collaboration avec les médecins de famille de la région.

Mylène Savard-Ménard du CEPS :

"Étant donné que les agriculteurs ont beaucoup de choses à faire, ils sont très occupés, alors presque les seuls spécialistes qu'ils vont rencontrer c'est leur médecin de famille. On s'est donc dit que afin de pouvoir les rejoindre, ce serait plus facile d'aller à la rencontre de leur médecin."

Une intervenante va donc rencontrer les médecins pour faire leur présenter un dossier (se comparant à une prescription) contenant les divers services en références. Le document est aussi disponible en version électronique. 

Plus d'une soixantaine ont déjà été distribués localement.

Les Centres de prévention-suicide Arthabaska-Érable et de Trois-Rivières participent aussi au projet pilote dont la Santé publique voudrait reproduire partout en province.