Pour dépister les incapacités des enfants de Drummond plus tôt

Agir tôt - Annonce Drummondville

Les enfants du grand Drummond vivant avec des incapacités pourront dorénavant être dépistés plus tôt.

De l'argent supplémentaire est annoncé dans le cadre du programme "Agir tôt" qui permet d'intervenir auprès des jeunes ayant un retard de développement, une déficience physique, intellectuelle ou un trouble du spectre de l'autisme.

Une somme d'un peu plus de 2,5 millions $ par année d'ici 2023-2024 est octroyée pour développer le programme dans la région.

Les intervenants visent un dépistage plus précoce des différentes incapacités, surtout chez les enfants de 0 à 5 ans. L'objectif est aussi de pouvoir davantage intervenir auprès de ces jeunes et ne plus attendre après un diagnostic.

Lyne Girard, directrice générale adjointe aux programmes sociaux et réadaptation au CIUSSS Mauricie/Centre-du-Québec :

"Nous avons des ressources qui seront ajoutées dans les CLSC. Ce sera vraiment pour le dépistage et aider à analyser les divers questionnaires avec les parents. Ces ajouts serviront à effectuer plus interventions, notamment au niveau de l'orthophonie ou en psychoéducation pour le développement global des enfants."

Il faut dire aussi que le réseau local a déjà déployé de nouvelles trajectoires d'intervention pour le dépistage précoce depuis 2 ans. 

Les nouvelles ressources reliées au programme devraient être intégrées au cours des prochains mois.