Presque plus de mariages arrangés au Centre-du-Québec

Mariage - iStock CR Nadtochiy

Les mariages de personnes mineures ne sont pas très fréquents au Québec, encore moins dans le grand Drummond.

Ce type d'union est sous les projecteurs alors qu'une adolescente de Victoriaville a récemment échappé à un mariage arrangé par ses parents. Il faut savoir que depuis 2016, il faut l'autorisation du tribunal pour unir des jeunes de moins de 18 ans. Avant, l'autorisation d'un parent était suffisante.

Selon Radio-Canada, en 2000, il y a eu 65 mariages d'adolescents d'autorisés au Québec, dont 2  au Centre-du-Québec, à Drummondville et Victoriaville. Les mariages de personnes mineures ont par la suite diminué de façon importante.

Le cadre légal mis en place par Québec pour protéger les adolescents est assurément en cause, du moins en partie, dans cette diminution importante.