Procédures d'appel : Paul-Émile Therrien est libéré

Justice

Déclaré coupable et condamné pour des crimes sexuels, Paul-Émile Therrien recouvre sa liberté pendant les procédures d'appel.

Il a été condamné à purger 6 ans de prison pour des agressions commises sur sa fille et sa fille adoptive entre 1984 et 1999 à Warwick.

L'homme de 79 ans été trouvé coupable de 10 chefs d'accusation dont agression sexuelle, inceste, grossière indécence et menaces de mort.

Therrien, qui a toujours nié les faits, fait appel du verdict.

La Cour l'autorise à reprendre sa liberté sous certaines conditions.

L'homme qui réside maintenant à Victoriaville doit notamment garder la paix, ne pas entrer en contact avec les victimes, ne pas être en contact avec des jeunes de moins de 16 ans et se livrer aux policiers si la demande d'appel est refusée.