Projet Murin : une sentence en janvier pour Pouliot-Gosselin

Arrêté lors du projet Murin, un homme de 25 ans de Ste-Clotilde-de-Horton connaîtra sa peine le 12 janvier.

Guillaume Pouliot-Gosselin était devant la justice hier (mercredi) à Victoriaville pour les représentations sur la peine.

Selon la Nouvelle-Union, la poursuite réclame une peine d'emprisonnement de plus de 2 ans. La défense demande une peine autre que la prison continue.

Le projet Murin a été lancé en 2013 pour démanteler un réseau oeuvrant dans le trafic de drogue et opérant dans le secteur Daveluyville, Defoy et St-Valère.

Selon les informations de l'enquête policière, Guillaume Pouliot-Gosselin agissait comme un homme de main pour la tête dirigeante du groupe.