Sépaq : à la veille du déclenchement d'une vaste grève illimitée

À moins d'une entente dans les prochaines heures, 300 employés de la Sépaq seront en grève dès demain dans sept établissements.

Les négociations entre Québec et les employés de la Sépaq se poursuivent aujourd'hui (vendredi), veille du déclenchement d'une vaste grève illimité.

La grève s'est amorcée mercredi dernier sur 4 sites de la Sépaq, dont celui du Camping des Voltigeurs à Drummondville.

Sur ce site, la grève n'affecte pas l'hébergement, mais plutôt l'accès à la piscine. Les lieux demeurent ouvert tout au long des moyens de pression.

Sur les autres sites (Parc de la Chute-Montmorency, le Centre touristique du Lac-Simon, le Centre touristique du Lac-Kénogami), les opérations à effectif réduit risquent d'avoir un impact sur certains services, tels que la restauration, la location d'équipement nautique, les plages et les activités guidées. 

Si les négociations n'avancent pas, une grève sera déclenchée demain (samedi) dans 23 parcs nationaux et au Gîte du Mont Albert (Gaspésie).

Dans ce cas, aucune arrivée ne pourra se faire à compter de demain (samedi). Des centaines de familles pourraient voir leurs vacances perturbées.

Pour la Station touristique Duchesnay, l'avis de grève en vigueur est daté du 26 juillet, à midi. Les réserves fauniques ne sont pas visées par un avis de grève.

Pour les détails : SÉPAQ