Service de garde maintenu in extremis au CCPL

Le service de garde du Centre communautaire Pierre-Lemaire peut finalement être maintenu. Sans l'intervention du bureau du ministre André Lamontagne, le service aurait dû être fermé définitivement aujourd'hui (lundi).

Le problème vient du fait que le CCPL ne détenait pas de permis et de reconnaissance du bureau coordonnateur pour son service de garde.Cependant, l'actuelle Loi sur les services éducatifs à l'enfance concerne les 0-5 ans, mais pas les enfants de 5 ans et plus, soit la clientèle du centre communautaire.

Une cinquantaine de familles comprenant 70 enfants utilisent le service pour des raisons particulières.

Marie-Josée Cantin du CCPL

"Ici, on a 3 écoles principales dans le quartier puis on a des enfants qui vont à deux écoles différentes, donc le parent, à la fin de la journée n'a qu'à faire un seul arrêt. En plus les devoirs sont faits et la famille peut profiter d'un temps de qualité tous ensemble ! Aussi, le matin, le service ouvre à 6h30, ce qui convient à plusieurs parents qui travaillent tôt." 

Le service peut être maintenu, mais l'organisme devra faire une demande de permis et effectuer d'autres démarches auprès de la Commission scolaire des Chênes à plus long terme.

Cette décision pourrait affecter d'autres services semblables à travers la province alors que la loi devrait même être modifiée dans les prochains mois.

En collaboration avec Jennifer Gravel, journaliste Bell Média