Simulateur de texto au volant au Cégep de Drummondville

Les étudiants du Cégep de Drummondville peuvent participer, aujourd'hui (mardi), à une activité de sensiblisation particulière sur les textos au volant.

Un simulateur interractif est présent sur place. L'appareil ressemble à un simulateur de course qui reproduit la conduite automobile et les distractions causées par les messages textes.

L'activité est organisé en collaboration avec la Sûreté du Québec, CAA-Québec et la SAAQ.

Pour les textos au volant, les yeux quitteraint la route pendant 4 à 6 secondes. À 90 km/h, c'est comme traverser un terrain de football les yeux fermés.

Marc-André Legris, psychoéducteur au Cégep de Drummondville, explique pourquoi avoir initié le projet qui en est à sa deuxième année :

Le simulateur fait la tournée de plusieurs établissements scolaires alors que d'autres simulateurs sur la vitesse et l'alcool au volant sont aussi disponibles.