Souris Mini sous la Loi sur les arrangements avec les créanciers.

Les boutiques de vêtements pour enfants, Souris Mini se sont placées sous la Loi sur les arrangements avec les créanciers. 

Selon La Presse, l'entreprise croule sous des dettes totalisant près de 18 M$.  

Souris Mini souhaite fermer un nombre indéterminé de magasins pour recentrer ses activités sur le Web. 

L'entreprise possède une boutique à Drummondville (aux Promenades). On ignore pour l'instant si elle sera fermée ou non.

Souris Mini fera une offre aux créanciers qui devra être approuvée pour la poursuite des activités. 

La chaîne de magasins fondée en 1989 emploie 350 travailleurs. 

 

En collaboration avec Étienne Phénix.