Sudation mortelle à Durham-Sud : le dossier devant la Cour d'appel en octobre

Six ans après le décès de Chantal Lavigne à Durham-Sud, la Cour d'appel du Québec entendra la cause des trois accusés. 

L'audience aura lieu les 17 et 18 octobre à Montréal pour Gabrielle Fréchette, Ginette Duclos et Gérald Fontaine.

Ils ont été trouvés coupables de négligence criminelle ayant causé la mort en lien avec une activité de sudation.

Au moment de son décès, la victime participait à une séance où elle était recouverte de boue et d'une pellicule plastique. 

Les avocats du trio en appel du verdict de culpabilité et de la sentence, soit 3 ans de prison pour Mme Fréchette et 2 ans pour Mme Duclos et M. Fontaine.

Ils demandent ainsi l'acquittement de leurs clients ou la tenue d'un nouveau procès.

Me Richard Dubé représente Gabrielle Fréchette.