Taxes foncières agricoles : un dossier chaud pour André Lamontagne

Un dossier chaud attend le député de Johnson et ministre de l'Agriculture pour 2019. André Lamontagne devra traiter le dossier des taxes foncières agricoles qui augmentent le fardeau des producteurs.

Selon le Journal de Montréal, la valeur des terres agricoles a connu une hausse de 800 % depuis 20 ans et a doublé au cours des dernières années. Les producteurs souhaitent que le gouvernement limite la valeur taxable des terres. Le ministre Lamontagne a promis une aide temporaire pour minimiser l'impact de ces hausses, en attendant la mise en place d'une solution à long terme.

Par ailleurs, après avoir vécu une année 2018 particulièrement difficile, les producteurs ont beaucoup d'attentes pour 2019. La dernière année a été marquée par les négociations entourant le renouvellement de l'Accord de libre-échange États-Unis/Mexique/Canada. Les producteurs laitiers ont particulièrement été touchés par l'entente et par deux autres accords commerciaux conclus depuis 2013. Pour 2019, les producteurs attendent toujours des mesures compensatoires.