TGF : il faut s'armer de patience

Il faudra s'armer de patience pour la concrétisation du projet de train à grande fréquence qui doit passer par Drummondville.

C'est le message lancé aujourd'hui (vendredi) lors du Forum sur le transport ferroviaire de l'Union des municipalités du Québec.

Selon TVA Nouvelles, le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, a demandé aux intervenants du milieu d'être patients.

Il a rappelé que le projet est toujours à l'étape des études de faisabilité et qu'il souhaitait une analyse très poussée.

M. Garneau précise aussi qu'il faudra trouver des investisseurs privés puisqu'Ottawa n'assumera pas à lui seul la facture qui pourrait atteindre 5 milliards $.

Selon plusieurs, le projet de TGF ne fera pas partie du prochain budget fédéral.

Le projet de TGF vise principalement la Rive-Nord du St-Laurent, mais inclut aussi le maintien et le développement des trajets sur la Rive-Sud.

Drummondville figure au projet comme plaque tournante. Le TGF permettrait notamment des horaires plus adaptés avec, entre autres, plus de fréquences.

L'acceptation du projet pourrait aussi se traduire à Drummondville par des améliorations autour de la gare de train, des rails et de la création d'emploi.