Un prix d'architecture pour la bibliothèque de Drummondville

La bibliothèque de Drummondville reçoit le Grand Prix d’excellence 2019 de l’Ordre des architectes du Québec. Remis aux deux ans, cette distinction est la plus prestigieuses en province.

Ce prix couronne un projet d’envergure dont la qualité architecturale est clairement en évidence et vient aussi récompenser le travail des architectes du consortium composé de Chevalier Morales architectes et de DMA architectes.

« L’édifice Francine-Ruest-Jutras se démarque parmi 104 candidatures, ce qui démontre le caractère unique de cette œuvre architecturale. Je tiens à féliciter l'ensemble des partenaires qui ont œuvré sur ce projet innovant pour notre ville. Depuis 2016, le pourcentage de la population drummondvilloise abonné à la bibliothèque a augmenté de 71%. En 2018, ce sont 391 519 entrées physiques à ce bâtiment moderne qui ont été comptabilisées. Je remercie également le personnel de nos différents services qui ont mis temps et énergie afin que cette nouvelle bibliothèque publique soit un succès sur toute la ligne » 

Alexandre Cusson, maire de Drummondville.

Dans le cadre de ce projet, les architectes ont notamment cherché à travailler le site dans sa totalité afin de considérer la bibliothèque de manière plus large, comme un équipement civique intégré dans un grand parc.

La bibliothèque n'est donc pas seulement bien pensée au plan esthétique, mais aussi au plan logistique.

Un système d’échange thermique entre la patinoire et la bibliothèque permet d’optimiser les ressources financières, énergétiques et environnementales de la collectivité. Ces deux usages complémentaires qui requièrent des besoins opposés de chaud et de froid permettent un transfert d’énergie en boucle durant près de six mois, réduisant l’ampleur des systèmes et des demandes énergétiques.