Un procès en septembre pour le Drummondvillois Vincent Simard

Vincent Simard, accusé en lien avec des crimes de nature sexuelle, subira son procès les 9, 10 et 11 septembre à Drummondville.

Son enquête préliminaire s'est terminée hier (jeudi). Le tribunal juge avoir suffisamment de preuves pour passer à l'étape suivante.

L'homme de 34 ans, de Drummondville, fait face à 4 chefs d'accusation d'agressions sexuelles et contacts sexuels sur une personne de moins de 16 ans. Les crimes auraient été commis à l'endroit de deux personnes mineures.

Rappelons que les faits qui lui sont reprochés n'ont absolument rien à voir avec son métier, soit médecin de famille. Il a toujours l'autorisation du Collège des médecins pour pratiquer.