UQTR : blitz de négociations pour régler le conflit

Un blitz de négociations s'entame aujourd'hui (vendredi) pour régler le conflit à l'UQTR.

La direction a imposé un lock-out aux professeurs plus tôt cette semaine en raison de l'impasse des négociations concernant le renouvellement la convention collective.

Le syndicat et la direction se réunissent donc pour une séance-marathon de négociations en compagnie du conciliateur Gilles Lachance.

445 enseignants, incluant ceux du campus de Drummondville, sont touchés.

Les deux parties souhaitent que le conflit se règle rapidement.

Les étudiants s'inquiètent notamment de la remise de leur thèse, de la révision de leurs travaux, de leur futur emploi ou encore de leur stage.