Vaste opération antidrogue au Centre-du-Québec

Le démantèlement d'un vaste réseau de trafiquants de cannabis au Centre-du-Québec et en Montérégie a permis l'arrestation de 19 individus.

La Sûreté du Québec dresse un bilan provisoire des 7 perquisitions menées aujourd'hui, dont la majorité est encore en cours.

Près de 2 000 plants de cannabis, environ 350 boutures, une quinzaine d'armes à feu ont été saisis.

Les policiers ont également trouvé plus de 77 000 $, du matériel servant à la production et au trafic de stupéfiants, notamment 150 lampes.

Des cigarettes de contrebande ont également été saisies au cours des opérations.

Selon la Sûreté du Québec, Alain Grammatico, 53 ans, de Saint-Guillaume serait l'une des deux têtes dirigeantes du réseau.

Des 19 arrestations, 6 suspects sont du grand Drummond, 5 de Saint-Guillaume et un de Drummondville.

Ils doivent tous comparaitre au palais de justice de Drummondville et pourraient être accusés de complot, production et trafic de cannabis.

Une perquisition est notamment en cours sur le rang St-Mamert à St-Guillaume. Une serre de production y avait notamment été aménagée au 2e étage d'un bâtiment agricole. 

D'autres lieux sont visés à Longueuil et Lavaldans le cadre de cette opération « Ondulation ». 

Ingrid Asselin de la Sûreté du Québec :

 

 

Les suspects âgés entre 26 et 59 ans vont comparaître à Drummondville pour faire face à des accusations de complot, production et trafic de cannabis.

Par ailleurs, des mesures de perception sont prises par Revenu Québec contre quatre des individus arrêtés, dont Alain Grammatico.

Il s'agit de maximiser le recouvrement de créances de plus de 900 000 $ en lien avec la Loi sur la taxe de vente du Québec.

Les créances représentent 667 439,60 $ pour André Roy et Alain Grammatico, 156 232,84 $ pour Robert Giraldeau et 119 346,44 $ pour Michel Caron.

La Cour supérieure de Drummondville et Longueuil autorise notamment Revenu Québec à recourir au recouvrement de biens.