Vaste réseau de trafic d'opioïdes à partir de l'Établissement Drummond

Prison

L'homme qui chapeautait une vaste opération de trafic de fentanyl à partir de l'Établissement Drummond reconnaîtra ses torts.

Selon La Presse Canadienne, Daniel Vivas Ceron plaidera coupable à trois chefs d'accusation, dont complot en vue d'importer des substances contrôlées, entraînant des blessures graves et la mort. Le ressortissant Colombien contrôlait un système à parti de sa cellule à Drummondville, mais les drogues étaient distribuées aux États-Unis, principalement en Oregon et au Dakota du Nord où plusieurs personnes sont mortes relativement à ce dossier.

Courtoisie

C'est dans cet été état qu'il fait face à la justice où il reviendra en Cour vendredi et pourrait écoper de la prison à vie.

Une trentaine de personnes seraient impliquées dans ce réseau qui utilisait des monnaies canadiennes, américaines et virtuelles.