Vol d'identité chez les profs : le calvaire n'est pas terminé pour plusieurs

Les profs du grand Drummond qui ont été victimes d'une vaste fraude centrée sur le vol d'identité ne sont pas au bout de leur peine.

Selon La Tribune, la Sûreté du Québec a récemment arrêté deux suspects dans cette affaire, mais pour plusieurs enseignants, le calvaire n'est pas terminé.

Plusieurs sont encore victimes de demandes frauduleuses et voient leur dossier de crédit être entaché, sans obtenir de l'aide adéquate.

Les vols d'identité ont été commis au printemps dernier. Les fraudeurs auraient ouvert une brèche dans le système informatique du ministère de l'Éducation.

Avec des données personnelles en main, les malfaiteurs ont notamment obtenu des cartes bancaires et des cartes de crédit.

Plusieurs profs craignent que les informations personnelles qui ont été dérobées puissent avoir été vendues. 

Un groupe Facebook tentant de regrouper les victimes de cette vague de vols d'identité atteint plus de 670 membres en date d'aujourd'hui (mardi). 

Plusieurs de ses membres indiquent habiter dans le grand Drummond.