Vol de sirop : Peines et amendes sévères réclamées

La Couronne réclame de lourdes peines et des amendes salées pour les suspects reliés au vol de sirop d'érable à St-Louis-de-Blandford. 

Richard Vallières a été reconnu coupable de vol, de fraude et de recel de sirop d'érable. Selon la Nouvelle-Union, la Couronne réclame 8 ans de prison.

Elle demande aussi le remboursement de plus de 18 millions $ à la Fédération des producteurs acéricoles du Québec (FPAQ) et des amendes de 9,4 millions $.

La Couronne réclame d'ailleurs 10 ans de prison de plus pour Richard Vallières si jamais il ne paie pas les amendes, soit un total de 18 ans de prison.

Ensuite, Raymond Vallières a été reconnu coupable de possession de sirop en vue d'en faire le trafic. La Couronne réclame 3 ans de prison.

S'ajoute un remboursement à la FPAQ et une amende de 200 000$. Sans le paiement, la Couronne réclame 2 ans de prison de plus.

Finalement, Étienne St-Pierre a été reconnu coupable de fraude et trafic. Dans son cas, la Couronne réclame 4 ans de pénitencier.

Elle demande aussi un remboursement de plus de 61 000$ à FPAQ et une amende d'un peu plus d'un million de dollars.

En contre-partie, les avocats du trio réclament entre 3 et 5 ans de prison pour Richard Vallières, 90 jours discontinus pour Raymond Vallières et une peine dans la collectivité pour St-Pierre.

Les trois hommes ont signalé leur intention d'en appeler de leur verdict de culpabilité. 

Le vol de 2 700 tonnes de sirop, commis au cours des années 2011 et 2012, est estimé à 18 millions de dollars.

Le crime a été commis dans un entrepôt de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec à St-Louis-de-Blandford.

Les barils de sirop d'érable avaient été remplacés par des barils remplis d'eau.

Le trio sera de retour en Cour le 13 février pour la suite des choses.