18 Canadiens périssent dans un écrasement d'avion en Éthiopie

Une tragédie aérienne a coûté la vie à 157 personnes, dont 18 Canadiens, dimanche en Éthiopie. L'appareil de la compagnie Ethiopian Airlines devait effectuer la liaison entre la capitale éthiopienne Addis Abeba et Nairobi, au Kenya.

Selon la compagnie aérienne, l'avion s'est écrasé à peine six minutes après le décollage, dans les environs de Bishoftu, à une cinquantaine de kilomètres au sud de la capitale. Les conditions météorologiques étaient favorables et le pilote comptait plus de 8000 heures de vol à son actif.

149 passagers et huit membres d'équipage se trouvaient à bord. Les victimes sont de 32 nationalités différentes, en majorité des Kenyans et des Canadiens.

Les images du lieu de l'écrasement montrent une étendue de terre retournée, parsemée de débris de toutes sortes.

Getty Images / MICHAEL TEWELDE

Les secouristes n'ont pu que constater l'ampleur du drame en récupérant les cadavres des victimes.

Getty Images / MICHAEL TEWELDE

L'appareil, un Boeing 737-8 MAX était neuf et avait été livré en novembre dernier à Ethiopian Airlines. L'entreprise publique est souvent considérée comme le transporteur aérien le mieux géré en Afrique. Le dernier accident mortel impliquant la compagnie remonte à 2010 à Beyrouth, au Liban. 90 personnes avaient été tuées quelques instants après le décollage.

Sur Twitter, le logo coloré d'Ethiopian Airlines est maintenant en noir et blanc. La compagnie a émis une déclaration, accompagnée d'une photo de son dirigeant sur les lieux de l'écrasement.

Le constructeur Boeing se dit «profondément attristé» par le drame et assure qu'une équipe technique sera disponible sur demande.

La ministre canadiennes des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, a aussi exprimé ses condoléances.

Le premier ministre Justin Trudeau a aussi réagi: