8 mois de prison pour possession de pornographie juvénile

Un centricois vient de plaider coupable relativement à de la pornographie juvénile. Sébastien Dupuis a reconnu en avoir eu en sa possession.

Le quadragénaire avait été arrêté en janvier 2018 par la Sûreté du Québec qui avait effectué une perquisition à son domicile de Plessisville.

Le quadragénaire s'est vu imposer une peine de 8 mois d'emprisonnement en plus de devoir fournir un échantillon d'ADN, d'être inscrit au registre des délinquants sexuels pendant 10 ans et d'être 2 ans sous probation après la prison.