Difficultés de recrutement: 5,2 M$ pour 278 travailleurs

Dans un contexte où la pénurie de main-d'oeuvre est préoccupante, Québec annonce un investissement de près de 5.2M$. 

Cette somme servira à financer la formation en alternance travail-études de 278 travailleurs dans les secteurs de la fabrication métallique industrielle et de l'automobile de plusieurs régions. 

Estrie 

En Estrie, 94 personnes seront formées dans le cadre de 4 projets, dont un qui prévoit la formation de 38 travailleurs en peinture industrielle.

La formation sera alors offerte par la Commission scolaire des Sommets. Celle-ci se déroulera au centre de formation professionnelle ainsi qu'entreprise au cours d'un stage, et les participants obtiendront une attestation d'études professionnelles (AEP).

Grande corvée

L’annonce a été faite dans le cadre de la tournée du Québec '' En action pour la main-d'œuvre''  du ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, de passage à Sherbrooke aujourd'hui. 

Il a aussi dressé un bilan de la Grande corvée, qui a pour but de joindre, écouter et outiller les entreprises qui vivent des difficultés de recrutement.

« Afin que nos entreprises puissent réaliser leurs projets de développement, elles doivent pouvoir compter sur une main-d'œuvre qualifiée. Les formations offertes en alternance travail-études répondant particulièrement bien aux besoins des entreprises tout en permettant aux travailleurs de développer leur employabilité, nous continuerons d'appuyer les projets comme ceux du comité Perform et du Comité paritaire sur l'industrie des services automobiles des Cantons de l'Est, qui sont particulièrement porteurs pour notre économie. »Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

 

Jusqu'à maintenant, près de 6 443 entreprises ont été appelées au Québec.

En Estrie, 319 entreprises ont été contactées et le personnel du ministère a pu échanger avec 194 d'entre elles au sujet de leurs besoins de main-d'œuvre.

Des conseillers aux entreprises rencontreront par la suite plusieurs de ces entreprises.