Entente historique signée en Abitibi-Témiscamingue

Ottawa et le Grand Conseil des Cris signent une entente historique sur la gouvernance des terres.

Le pacte, ratifié à Val-d'Or, élimine la période de 75 ans pendant laquelle les Cris étaient propriétaires de leur terre.  Désormais, c'est pour une durée illimitée.

Le Grand Chef Abel Bosum explique qu'il y aura maintenant des tonnes de possibilités :

«Maintenant, nos membres peuvent se rendre à la banque avec optimisme.  Ça devrait ouvrir des opportunités, pas seulement pour les propriétaires, mais aussi pour l'économie locale et la création d'emploi».

- Abel Bosum

La ministre fédérale des Relations Couronne-Autochtones, Carolyn Bennett, efface du même coup les dettes et les remboursements de prêts liés aux négociations sur les revendications territoriales :

«L'exemple de la Nation crie est primordial pour l'avenir du Canada.  Leur focus est sur le bien-être des enfants et des aînés avec cette vraie stratégie sur le logement».

- Carolyn Bennett

Les 9 communautés cries du territoire québécois étaient représentées lors de la signature.