Factures impayées : Front commun contre Hydro-Sherbrooke

Hydro-Sherbrooke2

Pour une rare fois, l'Association des locataires de Sherbrooke et le Regroupement des Propriétaires d'Habitation Locatives (RPHL) s'entendent sur un point.

Les deux organisations demandent à Hydro-Sherbrooke de modifier ses  pratiques en matière de non-paiement des factures d'électricité.

Ainsi, si un locataire est en défaut de paiement de son compte d'électricité auprès d'Hydro-Sherbrooke, le propriétaire de l'immeuble devient solidairement responsable du paiement des comptes d'électricité avec le titulaire de l'abonnement.

" Il est absurde que le propriétaire ait à payer pour une facture de consommation de son locataire alors que le propriétaire lui-même est souvent impayé dans les cas où ça arrive". - Martin Messier, président du RPHL

 

À l'inverse, un locataire avec un loyer dont l'électricité est incluse, qui n'est pas en défaut de paiement, pourrait se faire couper l'électricité advenant le cas ou le propriétaire est en défaut de paiement auprès d'Hydro-Sherbrooke.

La conseillère Évelyne Beaudin, qui est aussi présidente du Comité de développement social et communautaire, s'est engagée à porter le dossier devant  le Conseil municipal afin de convaincre ses collègues que des changements réglementaires s'imposent.

"Cela demande aux locataires d'effectuer des démarches auprès d'Hydro-Sherbrooke afin de démontrer qu'ils possèdent un bail dans lequel l'électricité est réputée être incluse et n'ayant aucun montant en souffrance sur leur logement. La reconnexion survient toujours, mais les délais ne sont pas sans incidence ". - Normand  Couture, Association des locataires de Sherbrooke.