IceWorks : pas de suite du projet de télésérie sur le roman Amos Daragon à Magog?

Beaucoup de frustration à Magog en lien avec le projet de télésérie sur le roman Amos Daragon de l'auteur québécois, Bryan Perro.

C'est que Québec refuse de garantir un prêt de 2,9 millions $ à IceWorks Animation pour lui permettre de produire 26 nouveaux épisodes.

Son président, Sylvain Viau, qualifie d'injuste cette décision envers les entreprises culturelles québécoises alors que des entreprises étrangères bénéficient plus facilement des services d’Investissement Québec.

« Nous avions espéré l’appui du nouveau gouvernement Legault, d’autant plus que certains candidats avaient laissé entendre, avant d’être élus, que nous pouvions compter sur eux. Il semble que le ministre se fasse conseiller par de hauts fonctionnaires qui ne comprennent pas les enjeux de notre secteur d’activités. » - Sylvain Viau, président d'IceWorks Animation

S‘il n’y a pas de revirement d'ici 1 mois , l'entreprise devra abandonner l'idée de tourner à son studio situé au centre-ville, où les 13 premiers épisodes ont été tournés. 

« J’ai toujours été fier qu’Amos Daragon soit un produit du Québec et que le producteur de la série le soit aussi. Mais s’il est impossible de travailler au Québec, je vais devoir vendre mes droits ailleurs et faire travailler des Coréens, des Japonais ou des Chinois, car eux aussi, ils ont besoin de travailler. » - L'auteur québécois, Bryan Perro.

45 emplois et d'importantes retombées économiques pour la région sont en jeux.