50 emplois disparaîtront à Waterloo

C'est la consternation pour la cinquantaine de travailleurs de la compagnie HS Télécom à Waterloo.

Le bureau régional qui dessert l'Estrie et la Montérégie va fermer ses portes le 31 juillet prochain.

Dans un communiqué, le syndicat Unifor Québec explique que HS Télécom « aurait perdu » le contrat pour cette région avec leur seul client Vidéotron.

Aucun plan de maintient à l'emploi ou de reclassement n'aurait été présenté par l'employeur. 

HS Télécom œuvre dans le domaine des télécommunications depuis une trentaine d'année à titre de sous-traitant pour Vidéotron dans les principales régions du Québec.