Accidents liés aux silos : la CNESST appelle à la prudence

Silo à grain - Istock CR AykKokcu

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) fait un appelle à la prudence après que deux graves accidents soient survenus cet été en moins d’un mois sur des fermes en Estrie. 

Ces deux événements, dont un mortel à Saint-Herménégilde, étaient liés aux silos. 

La CNESST souhaite rappeler aux travailleurs et employeurs les procédures sécuritaires à adopter lors d’une entrée dans un silo-tour.

C'est que ces structures sont des espaces clos qui présentent des risques pour la santé et la sécurité dès que quelqu'un y accède.

'' Notamment durant la période de fermentation de l’ensilage, les gaz qui en émanent alors risquent de provoquer une atteinte permanente aux poumons et des blessures graves, et même d’entraîner la mort.''- Julie Fournier est responsable des communications à la CNESST. 

Mesures sécuritaires et adaptées à appliquer

  • Respectez une procédure complète d’entrée en espace clos : contrôle des énergies, ventilation, détection des gaz, protection respiratoire et protection contre les chutes .
  • Rappelez-vous que seule la détection des gaz (O2, CO2 et NO2) permet de vérifier si la ventilation est efficace et si l’atmosphère est sécuritaire dans le silo.
  • Portez toujours un appareil de protection respiratoire à adduction d’air pour vous protéger des gaz lorsque vous entrez dans le silo durant la période de fermentation.