Bishop’s contribuera à freiner la maladie de Lyme

À Sherbrooke, une grande première pour surveiller les tiques au Québec vient d'être lancée à l'Université Bishop's.

Il s'agit du site Internet bilingue "Etick.ca" qui se consacre à l'identification d'images et au suivi des populations de tiques.

Avec son site web, la professeure de biologie Jade Savage invite le public à soumettre des photos de tiques afin qu'un professionnel puisse les identifier.

Le projet-pilote est complémentaire au programme de surveillance en place.

Il permettra à la Santé publique de mieux connaître les endroits à risque de trouver la tique à pattes noires, la seule qui est porteuse de la maladie de Lyme.

Ce projet d'implication citoyenne aidera à mieux prévenir cette maladie en émergence auprès des amateurs de plein-air.

L'Université de Lennoxville collabore avec le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) de l'Institut national de santé publique du Québec et avec l'Agence de la santé publique du Canada à un projet pilote pour 2017, qui vise principalement les tiques trouvées sur des animaux au Québec.

L'expansion du projet aux autres provinces canadiennes est prévue pour 2018.